Archives de l’étiquette : NDDL

Pour en finir avec l’aéroport de NDDL et son monde

Fête de soutien NddL

Pour l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : défilé tracto-vélo-piéton La Croix-Helléan/Ploërmel

NDDL Ploërmel

Doc-Débat : « Le dernier continent »

Film de Vincent Lapize 2015, débat avec des zadistes

Pour plus d’infos, un clic ici

ZAD NDDL Réunion publique d’information à Questembert

« Le gouvernement, soutenu par des industriels, veut débuter les travaux du projet d’aéroport sur la ZAD (Zone A Défendre) de Notre Dame des Landes.

Des habitantes et des habitants de cette zone annoncent y vivre. Des centaines d’hectares ont été remis collectivement en culture et une soixantaine de fermes et de maisons auto-construites sont habitées. A travers les multiples projets existants avec les personnes vivant et cultivant aux alentours, cela laisse imaginer la possibilité d’autres manières de vivre, d’habiter, de s’activer et de cultiver ensemble.

Habitant le pays de Questembert et nous sentant concerné-e-s, nous vous invitons

le Jeudi 14 janvier 19H

À LA SALLE ALAN MEUR QUESTEMBERT

AVEC DES TÉMOIGNAGES D’HABITANT-E-S DE LA ZAD

Auberge espagnole : apportez un plat à partager

De la boisson locale sera proposée sur place. »

Non aux expulsions à Notre Dame des Landes !

Journée de mobilisations sur Nantes et ailleurs le 9 janvier 2016

Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l’épuisement des recours juridiques.

En effet, les habitants et paysans dits « historiques », qui étaient propriétaires ou locataires avant la déclaration d’utilité publique (DUP), ont été assignés en référé expulsion le 10 décembre. AGO-Vinci demandait l’expulsion immédiate des habitants, avec pour contrainte une astreinte financière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous séquestre des biens et cheptels.

Le moment était sans doute malvenu sur le plan politique : COP21 et élections régionales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens de la procédure, celui d’AGO-Vinci affirmant sa volonté de la relancer en janvier.

Après que les tentatives de vider la ZAD par les forces policières ont échoué en 2012, l’État essaie maintenant de le faire sous la pression financière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie d’entre nous, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet, cependant notre force collective doit arracher immédiatement l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.

Attention changement de date par rapport aux premières annonces ayant déjà circulé.

Le 30 décembre, AGO-Vinci a relancé la procédure pour une audience contradictoire le mercredi 13 janvier. Une AG le soir même a décidé d’avancer la mobilisation au samedi précédent. Nous appelons donc à une forte mobilisation le 9 janvier sur le périphérique de Nantes, en convois de tracteurs, vélos, marcheurs, convergeant vers Cheviré, pour un grand banquet partagé au pied du pont, victuailles tirées des sacs. Le tout dans une ambiance enthousiaste, conviviale et sereine, celle que nous avons su conserver pendant les huit jours de notre convoi « CAP sur la COP » malgré l’état d’urgence. L’action de cette journée autour de Nantes sera assumable par tous et toutes et gérée ensemble de bout en bout. Nous nous portons collectivement garants de son succès.

Nous ne laisserons jamais disparaître les terres de la ZAD et tous ceux qui la font vivre

Nous appelons donc à nous rejoindre pour une mobilisation le 9 janvier 2016, que ce soit :
– à la tracto-vélo de Notre-Dame-des-Landes à 8h30, qui ira jusqu’au périphérique de Nantes
– si vous n’avez pas de vélo : à la manifestation piétonne (les deux se rejoindront)

et si vous êtes trop loin, à des manifestations, blocages, occupations et autres formes d’actions près de chez vous en solidarité contre les expulsions, (plutôt) le 9 ou le 16 janvier, selon possibilités locales
appréciées par les comités de soutien… Rennes, Toulouse, d’autres villes… ont déjà annoncé des actions.

À l’appel des composantes de la lutte contre l’aéroport :
des membres de la Coordination (ACIPA, ADECA, Agissons Pour l’Avenir, ATTAC, CANVA, CéDpa, CELA, Confédération Paysanne 44, décroissanceS-MOC, GAB44, PG44, NPA, UD44 Solidaires, EELV, ENSEMBLE !, Nature-Avenir, Natur-Action, OBSLAB, Vertou Écologie Solidarité, Sèvre Propre 2015, Solidarités Écologie), le COPAIn, Naturalistes en lutte, des habitant-e-s de la ZAD, des comités de soutien…

Pour Nantes, détail des rendez-vous :
· à vélo :
o Bourg de Notre-Dame-des-Landes 8h30
o Le Cardo 11h30
o Zénith Atlantis 11h30
o Cinéville de Saint Sébastien 11h30
o Centre Commercial Océane Porte de Rezé 11h30
· à pied :
o La Neustrie 11h30

Surveillez les informations, pour Nantes et ailleurs, sur https://www.acipa-ndl.fr/ et http://zad.nadir.org

Pour des informations locales , y compris organisationnelles et pratiques, un clic ici nécessaire.

« LE DERNIER CONTINENT » Ciné-café

2015. France. 1h17. Documentaire de Vincent LAPIZE. En présence du réalisateur. Présenté en avant-première, sortie nationale le 11 novembre 2015.

Tourné entre printemps 2012 et le printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique atypique vécue par les opposants au projet de l’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.
La ZAD, c’est 2000 hectares de forêts et de prairies appelés «Zone à Défendre» par ceux qui y vivent et «Zone d’Aménagement Différé» par l’État et les promoteurs. Plusieurs centaines de personnes y partagent un quotidien et luttent ensemble “contre l’aéroport et son monde”.
Ils sont d’anciens habitants, des paysans, des sympathisants, des constructeurs, des combattants et des activistes. Ensemble, ils inventent des modes d’organisation collectifs et horizontaux pour dépasser la simple opposition au projet d’aéroport et mettre en place des modes de vie en cohérence avec leurs valeurs.
Au travers des réussites et des impasses, l’expérience politique se réinvente chaque jour. Les militants transforment ainsi la ZAD par leur pratique de l’utopie, et la ZAD les transforme en retour.

pour en savoir plus sur le tournage

2e séance (séance normale) : dimanche 8 novembre à 15 heures

A propos du réalisateur
Après des études en anthropologie, Vincent Lapize intègre le Master Réalisation Documentaire de l’Université de Poitiers. Il réalise alors son premier film Vent d’hiver, le portrait d’un paysan expérimentant des pratiques d’agriculture naturelle, sur un territoire où les valeurs partagées par la communauté agricole sont très différentes.
Depuis 2010, il vit et travaille à Poitiers. Animateur, régisseur et webmaster du Festival Filmer le travail de septembre 2010 à mars 2011, il se consacre aujourd’hui à la réalisation de films documentaires et poursuit son activité d’éducation à l’image au sein de l’association Effet Sphère. Il travaille également à l’accessibilité de documentaires de création aux personnes sourdes et malentendantes.