Archives de l’étiquette : mobilisation

image_pdf

Mar 08

Journée internationale des droits des Femmes, mobilisation à Lorient

Photos 8 mars 2017 - Lorient1

Malgré la pluie, les miltant-e-s du Front de Gauche et du PCF ont distribué les tracts et vendus le programme « La France en commun » dans une ambiance très revendicative avec Michel Le Scouarnec, Sénateur PCF FdG du Morbihan et Stéphane Le Roux, candidats FdG de la 5 ème circonscription (Lorient).

Photos 8 mars 2017 - Lorient3

Très bon accueil et bons échanges avec les syndicalistes et les citoyen.ne.s.

Journée d’action contre la loi travail

khomri-code-coul-213-bd

De nouvelles informations à venir prochainement.

Journée d’action contre la loi travail

manif 31 lorient

De nouvelles informations à venir prochainement.

Mar 26

La loi travail fait la guerre aux salariés!

Défendons nos vies, elles sont plus importantes que la rentabilité du capital

manif 9 mars Lorient (1)

Dans la manifestation du 9 mars à Lorient

Confronté à une mobilisation de grande ampleur, le Gouvernement a donc été contraint de revoir sa copie et de reculer sur plusieurs dispositions du projet de loi El Khomri. Mais ce sont des reculs à la marge qui ne changent rien, car, sous l’aiguillon de la commission européenne et du Medef, c’est bel et bien la liquidation du Code du travail qui reste à l’ordre du jour ! Maintenant, arrachons le retrait pur et simple :
> Qui peut croire qu’en facilitant les licenciements, on va créer des emplois ?
> Qui peut croire qu’en faisant travailler plus longtemps ceux qui travaillent déjà tout en gagnant moins, on va réduire le chômage ? 
> Qui peut croire que la définition d’un barème qualifié d’indicatif ne générera pas un nivellement par le bas des indemnités versées au titre des licenciements abusifs ? 
> Qui peut croire à l’amélioration des conditions de travail alors que le suivi médical des salarié-es serait réduit à peau de chagrin ?
> Qui peut croire que les salarié-es ne vont pas être soumis au chantage à l’emploi si les règles sont fixées entreprise par entreprise et non plus par la loi ?

Mais alors, si ce n’est pas dans l’intérêt des salariés, des chômeurs et des jeunes, c’est dans l’intérêt de qui ? Cette loi reprend les revendications du Medef. Ce n’est pas un hasard ! Radio, télé, internet, nous ressassent quotidiennement, sous toutes les formes, que le coût du travail est « trop élevé ». Mais pas un de ces experts en blabla pour rappeler que Bernard Arnault, patron du groupe LVMH, a gagné 10 000 € par minute en 2015 ? Le coût du capital est exorbitant. Pour réaliser de tels gains il faut ponctionner très fortement la valeur produite par les salariés et la faire échapper au prélèvement de l’impôt. Ce prélèvement servait jusqu’à présent à l’école, à la santé, à la facilitation de la vie sociale. Le patronat a obtenu du gouvernement de ponctionner plus fort les salariés et de ne plus contribuer à la vie de la société. Le patronat et les actionnaires qu’il sert disposent d’un gouvernement qui permet à l’argent des actionnaires des entreprises de rapporter tellement plus gros. Cela fait souffrir la société. La loi travail c’est la guerre contre les salariés. Il s’agit de réduire considérablement les moyens de résistance des salariés, des citoyens, de la jeunesse, contre la casse de leurs vies et le pillage des fruits du travail. Au contraire ce dont nous avons besoin maintenant, c’est d’un Code du travail plus protecteur, allégé des nombreuses exceptions à la règle qui l’affaiblissent et l’alourdissent. Ensemble, amplifions la mobilisation pour le retrait de ce projet de loi qui détruirait nos droits, nos vies. Ensemble, battons-nous pour renforcer le Code du Travail.

Vous pouvez télécharger le tract dans la zone de téléchargement

Pour l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : défilé tracto-vélo-piéton La Croix-Helléan/Ploërmel

NDDL Ploërmel

Mar 25

Le 31 mars se prépare activement

Plusieurs rassemblements sont d’ores et déjà programmés le 31 mars pour s’opposer à la loi travail que le gouvernement et sa majorité tentent d’imposer contre la volonté populaire. Le Front de gauche du Morbihan apporte tout son soutien à cette mobilisation grandissante. Il est présent et disponible pour contribuer à la réussite de ce mouvement salvateur.

A Lorient:

Lorient 31 mars

A Vannes:

Rassemblement vannes 31 mars

 

 

Non aux expulsions à Notre Dame des Landes !

Journée de mobilisations sur Nantes et ailleurs le 9 janvier 2016

Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l’épuisement des recours juridiques.

En effet, les habitants et paysans dits « historiques », qui étaient propriétaires ou locataires avant la déclaration d’utilité publique (DUP), ont été assignés en référé expulsion le 10 décembre. AGO-Vinci demandait l’expulsion immédiate des habitants, avec pour contrainte une astreinte financière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous séquestre des biens et cheptels.

Le moment était sans doute malvenu sur le plan politique : COP21 et élections régionales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens de la procédure, celui d’AGO-Vinci affirmant sa volonté de la relancer en janvier.

Après que les tentatives de vider la ZAD par les forces policières ont échoué en 2012, l’État essaie maintenant de le faire sous la pression financière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie d’entre nous, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet, cependant notre force collective doit arracher immédiatement l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.

Attention changement de date par rapport aux premières annonces ayant déjà circulé.

Le 30 décembre, AGO-Vinci a relancé la procédure pour une audience contradictoire le mercredi 13 janvier. Une AG le soir même a décidé d’avancer la mobilisation au samedi précédent. Nous appelons donc à une forte mobilisation le 9 janvier sur le périphérique de Nantes, en convois de tracteurs, vélos, marcheurs, convergeant vers Cheviré, pour un grand banquet partagé au pied du pont, victuailles tirées des sacs. Le tout dans une ambiance enthousiaste, conviviale et sereine, celle que nous avons su conserver pendant les huit jours de notre convoi « CAP sur la COP » malgré l’état d’urgence. L’action de cette journée autour de Nantes sera assumable par tous et toutes et gérée ensemble de bout en bout. Nous nous portons collectivement garants de son succès.

Nous ne laisserons jamais disparaître les terres de la ZAD et tous ceux qui la font vivre

Nous appelons donc à nous rejoindre pour une mobilisation le 9 janvier 2016, que ce soit :
– à la tracto-vélo de Notre-Dame-des-Landes à 8h30, qui ira jusqu’au périphérique de Nantes
– si vous n’avez pas de vélo : à la manifestation piétonne (les deux se rejoindront)

et si vous êtes trop loin, à des manifestations, blocages, occupations et autres formes d’actions près de chez vous en solidarité contre les expulsions, (plutôt) le 9 ou le 16 janvier, selon possibilités locales
appréciées par les comités de soutien… Rennes, Toulouse, d’autres villes… ont déjà annoncé des actions.

À l’appel des composantes de la lutte contre l’aéroport :
des membres de la Coordination (ACIPA, ADECA, Agissons Pour l’Avenir, ATTAC, CANVA, CéDpa, CELA, Confédération Paysanne 44, décroissanceS-MOC, GAB44, PG44, NPA, UD44 Solidaires, EELV, ENSEMBLE !, Nature-Avenir, Natur-Action, OBSLAB, Vertou Écologie Solidarité, Sèvre Propre 2015, Solidarités Écologie), le COPAIn, Naturalistes en lutte, des habitant-e-s de la ZAD, des comités de soutien…

Pour Nantes, détail des rendez-vous :
· à vélo :
o Bourg de Notre-Dame-des-Landes 8h30
o Le Cardo 11h30
o Zénith Atlantis 11h30
o Cinéville de Saint Sébastien 11h30
o Centre Commercial Océane Porte de Rezé 11h30
· à pied :
o La Neustrie 11h30

Surveillez les informations, pour Nantes et ailleurs, sur https://www.acipa-ndl.fr/ et http://zad.nadir.org

Pour des informations locales , y compris organisationnelles et pratiques, un clic ici nécessaire.

Manifestation nationale : défense de la loi de 1905, retrait de la loi Debré

APPEL de LA LIBRE PENSÉE

« Pour la défense de la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat,
Pour l’abrogation de la loi Debré de financement de l’enseignement catholique
Manifestation nationale à Paris, samedi 5 décembre, 15h, place de la République

Dans son rapport en 1791, Condorcet écrivait en considérant les institutions républicaines et la constitution :
« Il était donc nécessaire de séparer de la morale les principes de toute religion particulière, et de n’admettre dans l’instruction publique l’enseignement d’aucun culte religieux. » En savoir plus »

Pertinence d’une centrale à gaz à Landivisiau ?

Les Collectifs en lutte, opposés à la centrale à gaz de Landivisiau, viendront présenter le projet et leurs arguments.

CGCC Landivisiau

Rassemblement en solidarité avec le peuple palestinien et sa jeunesse

Manifestation2410