Archives de l’étiquette : Jean-Pierre Fourré

image_pdf

Jan 30

L’appel à l’unité de Jean Jaurès parle vrai aujourd’hui

Lettre ouverte à :

Monsieur Benoit HAMON, candidat de la « Belle alliance populaire  »

Monsieur Yannick JADOT, candidat d’  » Europe écologie -les Verts »

Monsieur Jean Luc MELENCHON, candidat de la « France insoumise »

Messieurs,

Vous êtes candidats à l’élection Présidentielle pour faire vivre l’égalité, la solidarité et la démocratie. Vous affirmez qu’ainsi il faut en finir avec la monarchie présidentielle.
Cet engagement ne serait que pure tromperie s’il n’est pas précisé que l’élection présidentielle ne sera qu’une étape pour installer au plus vite un régime parlementaire et élire une assemblée constituante démarrant le processus de création de la 6ème République.
Ainsi afin de placer le Parlement au centre de gravité de nos institutions, il parait indispensable que les élections législatives, ne soient plus, adossées à l’élection présidentielle comme celles prévues pour les 11 et 18 juin 2017.
Un Président de gauche devrait donc avant le 11 juin 2017 proposer par un référendum le scrutin à la proportionnelle et l’élection d’une assemblée constituante.
De nouvelles élections législatives pourraient avoir lieu au plus tard en septembre/octobre 2017. Elles devraient être organisées à la proportionnelle intégrale au moins pour les 3/5 de l’assemblée. Le scrutin pour le restant de l’assemblée permettant d’assurer une majorité. L’assemblée refléterait ainsi les différentes composantes de l’opinion, permettrait leur libre expression et structurerait le débat démocratique pour donner au pays les moyens de prendre des mesures fortes et efficaces L’enjeu est d’importance : notre démocratie est à bout de souffle. IL s’agit de lui donner un nouvel élan pour entreprendre une politique audacieuse sur le plan social et écologique.

Ce projet impose une candidature unique des forces de gauche, écologistes et progressistes pour les présidentielles. D’autant qu’aujourd’hui, un responsable politique seul ou avec ses soutiens, aussi nombreux soient-ils, ne pourra faire face à la tyrannie de l’oligarchie financière et de la caste qui est à son service. Prétendre le contraire serait bien présomptueux voire démagogique.
Nul ne peut oublier que toutes les grandes conquêtes sociales et démocratiques ont été obtenues quand la gauche a su se rassembler et rassembler largement que ce soit en 1936, à la libération ou en 1981.
L’appel à l’unité publié par Jaurès en 1897 n’a pas pris une ride. Il précisait : « Socialistes …Tous, collectivistes ou communistes, ont le même idéal social. L’essentiel, c’est que chacun soit résolu à tirer parti de toutes les forces, politiques et économiques, qui peuvent préparer l’ordre nouveau. L’essentiel est que nul ne se grise de sa propre action. »
Oui, Jaurès avait raison pour aujourd’hui… Un candidat unique de la gauche, accompagné des porte -paroles des différentes forces progressistes peut gagner les Présidentielles. Il doit s’engager à organiser ce référendum afin d’ouvrir la voie à une avancée démocratique qui permettra à la FRANCE de sortir de l’impasse et construire un avenir plus humain.

Pierre CARASSUS
Maire honoraire de Vaux le Pénil Député de Seine et Marne de 1995 à 2002

Jean Pierre FOURRE
Ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale Député de Seine et Marne de 1981 à 1993

Copie à: Ensemble, Europe Ecologie-Les Verts, Mouvement Républicain et Citoyen, Nouvelle Donne, Parti Communiste français, Parti de Gauche, Parti Radical de Gauche, Parti Socialiste, République et Socialisme.

Déc 20

Indispensable: l’inscription sur les listes électorales

Aux  citoyennes et citoyens soutenant la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la Présidentielle et celles des candidats communs aux législatives dans le département  du Morbihan:

Notre campagne est commencée et chacun apporte déjà sa contribution.

Pourtant une priorité se dégage de toutes les actions : les inscriptions sur les listes électorales.

Aussi je propose que nous nous donnions comme objectif, individuellement, de faire inscrire au moins un nouvel électeur, en argumentant bien entendu pour qu’il nous apporte sa voix, voire plus …

Nous pourrions en faire la première action du Collectif.

Idée lancée … (pour ma part j’ai déjà 4 nouveaux électeurs !!!)

Fraternellement.
Jean Pierre Fourré
marie-galege

Oct 24

Une seule candidature mais plusieurs voix pour rendre le pouvoir au peuple

Nous publions l’appel lancé par notre ami Jean-Pierre Fourré, dirigeant de République et Socialisme, militant du Front de Gauche du Morbihan.

Iassemblee-natl est temps d’affirmer haut et fort que  si l’on veut rendre au peuple sa souveraineté, l’élection présidentielle doit être considérée comme une étape pour ouvrir la voie à des élections législatives qui installent immédiatement un régime parlementaire.

Le Parlement présente des qualités dont ne peut se targuer aucune autre institution de la République. Il reflète les différentes composantes de l’opinion, permet leur expression et structure le débat démocratique. Loin d’être condamné à l’impuissance, un régime d’assemblée s’autorise à des mesures d’autant plus fortes qu’elles découlent, expressément et sans recours aux sondeurs, de choix majoritaires.

Que l’on cesse de nous jeter à la face le souvenir de la IVème République ! Tous les pays de l’Union Européenne, hormis la France, se sont dotés de régimes parlementaires sans que le fonctionnement de leurs institutions s’en trouve entravé. Sauf à croire que le bonapartisme est inscrit dans l’ADN de la France, pourquoi notre pays devrait-il faire exception ?

Notre candidat, parce qu’il est le candidat de la gauche authentique qui entend oeuvrer pour une profonde transformation sociale et écologique, ne peut se contenter de proposer de vagues promesses. Il doit s’engager  à rompre immédiatement avec le régime actuel de monarchie présidentielle, en rendant  au Parlement son rôle souverain, pour en faire le centre de gravité de nos institutions, et confier la formation du  Gouvernement au responsable de la majorité comme en période de cohabitation . Il doit annoncer que dès après son élection il organisera un référendum pour convoquer une convention pour la nouvelle Constitution de la VI ème République et qu’au plus vite soient organisées  les élections législatives à la proportionnelle, seul système électoral qui sublime la démocratie, comme le démontrait si bien Jean Jaurès :«  …avec la représentation proportionnelle que nous proposons, toutes ces combinaisons sont impossibles. Chaque parti est sollicité et moralement contraint à engager sa propre bataille ; car chaque parti a quelque chance d’être représenté au Parlement. Il ne peut donc y avoir aucun mélange trouble, aucune manoeuvre suspecte. La doctrine socialiste comptera ses adeptes. La doctrine radicale comptera les siens. Les partis seront intéressés à s’organiser, à définir nettement leur idéal et leur méthode. Ce sera la magnifique propagande des idées ; ce sera l’éducation de toute la démocratie »

Le combat pour une démocratie renforcée impose une candidature unique porteuse  de cette construction démocratique accompagnée des portes paroles  des  différentes forces  politiques et des groupements de citoyens qui entendent participer à cette démarche.

Une seule candidature mais plusieurs voix.

 

Jean Pierre Fourré. Ancien Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Député de Seine et Marne de 1981 à1993.

 Pierre Carassus.Maire honoraire de Vaux le Pénil. Député de Seine et Marne de 1995 à 2002.

 

Fév 04

Des primaires à Gauche ? Oui ! Après l’élection présidentielle

Nous relayons la pétition de notre ami Jean-Pierre Fourré (avec Pierre Carassus) proposant une démarche politique originale pour restaurer une République démocratique. Elle contribue aussi au débat nécessaire dans la gauche authentique.

Faisons de la future élection présidentielle un référendum pour rénover la démocratie. Il est temps pour les responsables politiques d’admettre publiquement que  la France n’a point besoin d’un sauveur mais qu’elle doit se sauver par la mobilisation et l’implication de tous: citoyens et élus. La convocation d’états généraux pour réformer la constitution s’impose pour démocratiser toutes nos institutions et redéfinir le rôle du Président et du Parlement.

Sans attendre les deux ans minimum nécessaires pour que cette réforme constitutionnelle  soit adoptée,  les prochaines élections présidentielles et législatives doivent permettre une avancée démocratique considérable.

Nous proposons donc pour les élections de 2017 que le candidat  à la Présidence de la République du « Rassemblement de toutes les forces de progrès »  s’engage :

— A convoquer des Etats Généraux pour réformer la constitution en s’engageant à démissionner dés qu’une  nouvelle constitution aura été adoptée.

— A proposer dès son installation la mise en place d’une réforme électorale. Cette réforme électorale prévoira qu’au premier tour des nouvelles élections législatives, une proportionnelle intégrale permettra d’élire 60% de l’Assemblée Nationale Chaque liste ayant obtenu  au minimum 5%  sera représentée. Elle pourra fusionner  avec d’autres listes au deuxième tour sous réserve que le rassemblement ainsi  formé représente au moins 20% . Le vote utile ne sera donc plus  favorisé. Les élections du premier tour seront de véritables primaires pleinement démocratiques et assureront une représentation significative à toutes les sensibilités. Pour le deuxième tour il y aura une proportionnelle corrigée pour assurer une majorité à l’assemblée Nationale.

— A organiser ensuite dans les délais légaux ces nouvelles élections législatives.

— A limiter son champ d’intervention, avant que la nouvelle constitution soit adoptée, aux responsabilités  exercées par ses prédécesseurs en période de cohabitation.

Pour y parvenir il faut déjà gagner les présidentielles et les législatives de 2017. Il faut que se rassemblent   toutes les forces de progrès et toutes les personnalités  qui veulent mettre fin dès 2017 à la monarchie républicaine qui plonge notre pays dans une situation désastreuse. Ce rassemblement désignera pour la Présidence de la République  une candidature à la transition démocratique Cette candidate ou ce candidat s’engagera à ne pas briguer d’autre mandat politique suite à sa démission après l’adoption d’une nouvelle constitution.

Pour les législatives qui suivent cette élection, ce rassemblement devrait désigner au plus vite une candidature commune à la transition démocratique  par circonscription  sachant qu’en cas de victoire auraient lieu ensuite des élections législatives à la proportionnelle.

Ce rassemblement devrait se mettre d’accord sur une dizaine de mesures immédiates consensuelles à mettre en œuvre pendant la période de transition démocratique.

Ainsi seraient crées les conditions d’une confrontation démocratique sans précédent où toutes les sensibilités acquises à la transition démocratique débattraient sereinement et loyalement de leurs différences lors de grands meetings ou dans des réunions y compris décentralisées par quartiers ou villages et qui favoriseraient l’intervention des citoyens .Des débats contradictoires impliquant toutes  ses sensibilités  devraient être organisés sur internet pour approfondir  les  grandes questions.

Le projet d’ensemble pour la France et l’Europe résultera de la consultation pleinement démocratique que seront les élections législatives à la proportionnelle.

Il faut sortir de cette problématique qui consiste à condamner avec force  le système monarchique actuel tout en continuant de se soumettre à ses règles électorales sans chercher à les modifier au plus vite. Si les ambitions personnelles ne s’effacent pas devant l’obligation d’union pour la victoire de la démocratie et de l’innovation sociale, citoyenne et écologique, le pire est à redouter pour notre pays.

Nous vous invitons à vous engager dans ce combat pour refonder la démocratie.

Jean Pierre FOURRE, Ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale, Député de Seine et Marne de 1981 à 1993
et Pierre CARASSUS, Maire honoraire de Vaux le Pénil
Député de Seine et Marne de 1995 à 2002

Pour prendre part à la pétition lancée par Jean-Pierre Fourré et Pierre Carassus, suivez ce lien.