Archives de l’étiquette : Jean-Luc Mélechon

image_pdf

Mar 11

Créer une vraie dynamique pour les législatives

Lettre ouverte de militantes et militants du Front de Gauche du Morbihan à Jean-Luc Mélenchon

Cher Jean-Luc,

Dans notre département du Morbihan, le Front de gauche n’a jamais renoncé à son existence depuis sa création. Des associations et groupes locaux, réunissant des citoyennes et des citoyens, des militantes et militants de tous les partis et mouvements qui composent le Front de gauche du Morbihan (PG, PCF, Ensemble !, République et socialisme) se réunissent fréquemment et engagent des actions, ont mené toutes les campagnes électorales. Un collectif départemental coordonne leur activité. Beaucoup de ces militantes et militants, de ces citoyennes et citoyens se sont investis à l’origine dans la création de la France Insoumise et une grande majorité d’entre elles et eux ont milité pour ta candidature de longue date. Pour nous, l’affichage de notre diversité n’est pas un handicap mais un atout.

Les conditions sont donc remplies ici, sans difficulté, pour des binômes communs dans toutes les circonscriptions aux élections législatives, afin de créer une vraie dynamique pour les législatives, et aussi pour la présidentielle. Malheureusement, les groupes d’appui de la France Insoumise refusent de fait de travailler à ces candidatures communes, arguant de la stricte application de consignes venues du haut. Ce qui peut conduire à la situation absurde d’un affrontement entre le Front de gauche et la France Insoumise dans la plupart de ces circonscriptions qui sont, pour nos idées et nos combats communs, plutôt des terres de mission que des fiefs.

Sache que nous ne renonçons nulle part à présenter des candidatures avec la France Insoumise et que la porte est ouverte pour sortir par le haut du ridicule qui nous menace si France Insoumise n’assouplit pas ses positions. Sache aussi que nous sommes inquiets de voir des militantes et militants, des électrices et des électeurs acquis à ta candidature, rester sur le bord du chemin, se décourager, hésiter même quant à leur vote en avril.

Nous espérons que ces difficultés seront levées, et le plus tôt sera le mieux, pour dynamiser, dans notre département, nos campagnes présidentielle et législatives.

Très fraternellement,

Le 03 mars 2017