Notre combat pour un Lycée public à Ploërmel.

Le Front de gauche à Ploërmel.

Le Front de gauche à Ploërmel.

Un Lycée public à Ploërmel, un collège public à Elven…un collège public  à Saint-Avé et un collège public  à la Roche-Bernard, des écoles publiques primaires et maternelles dans les communes qui en ont été dépossédées, telles sont nos exigences qui émergent d’une actualité portée par les forces sociales d’une gauche fidèle à ses valeurs dans l’Est-Morbihan.

La carte scolaire de 2010 de l’enseignement catholique en Bretagne et en Morbihan, dans l’est du département, plus précisément, révèle la persistance de l’influence de l’Eglise et de la droite catholique. Et la référence à la carte des « résistances » du clergé et de ses alliés en 1906, contre les « inventaires » de ses biens, après la promulgation de la loi républicaine du 9 Décembre 1905, dite de séparation des Eglises et de l’Etat, permet plus de 100 ans après, de retrouver les mêmes blocages sur les mêmes espaces géographiques dont les communes de Ploërmel, Elven, Theix, La Roche-Bernard (Saint-Dolay a reconquis une école primaire il y a peu de temps, Théhillac, pas ! ) etc…Sources archives départementales du Morbihan.

En 2014, ces espaces ne sont toujours pas pourvus d’enseignement secondaire public, à l’exception d’un collège public à Ploërmel !

Un Lycée public à Ploërmel : une exigence citoyenne.

Un lycée public est réclamé depuis plus de 25 ans à Ploërmel ! Pourquoi pas plus tôt ? Effectivement, Ploërmel, sous-préfecture du Morbihan, jusqu’en 1926, avait des services d’état relevant de son administration. Alors pourquoi pas d’établissement secondaire public ? Mais elle  était aussi siège d’un petit séminaire ! Ceci éclaire sans doute cela ! Jamais les décisionnaires n’y ont été contraints d’appliquer les lois républicaines sur l’Ecole ! Et pas même la municipalité socialiste sortante, qui en créant les conditions tardives de relance du projet, a préféré la paix sociale par clientélisme électoral, plutôt que de trouver des relais pour le faire aboutir, y compris auprès du Conseil Régional de même obédience.

La nouvelle municipalité UMP semble divisée entre une apparence de soutien du Lycée public et une écoute opportune d’une opposition en interne et de rue !

Etat des lieux

« Il existe localement à Ploërmel, un lycée de formation générale, professionnelle, technologique, et avec des BTS : lycée privé, confessionnel, catholique, le Lycée Jean-Marie La Mennais.

« Un lycée agricole avec de l’enseignement général (Bac S ), professionnel et technologique, ainsi que des formations post Bac (dont un DEES, Bac+ 3 du secteur agricole  ) auquel est inclus un centre de formation continue l’AREP :  lycée agricole privé confessionnel catholique, le Lycée La Touche. »

« Rien n’a été réalisé après le collège, il faut aller à Guer, près du domaine militaire de Coëtquidan, pour trouver un lycée public d’enseignement général et technologique ».

« Par ailleurs sur le canton voisin de Josselin, il n’y a qu’une seule école maternelle et primaire publique, alors que 10 écoles catholiques privées sont implantées. Et un lycée public uniquement professionnel ». Sources rectorat de l’Académie de Rennes

Un Collège public à Elven : une exemplarité attendue.

La commune d’Elven, dotée d’un collège catholique privé, attend aussi depuis des décennies la construction d’un collège public.

Et sa réalisation est d’autant plus urgente qu’une population jeune, souhaitant confier ses enfants à l’école laïque, a choisi d’habiter dans ce secteur Est de Vannes, rendant le collège de  Questembert   saturé.

Or le projet d’Elven, voté en Conseil Général en Juin 2013, qui devait voir le jour en 2016 est  retardé parce que « délocalisé » par les nouveaux élu(e)s UMP de Elven, relayés par les mêmes droites au Conseil Général. La dernière raison officielle invoquée est la préservation des installations sportives communales existantes, l’impact du collège se substituant à un terrain de football. Effectivement, cela peut paraître louable ! Mais que ne l’a-t-on vu plus tôt ?? Le doute s’est donc installé sur les motivations réelles du transfert, avec la crainte pour l’existence-même de ce collège. Dans l’immédiat, il faut assumer à la fois le retard et le surcoût de frais de projet supportés par les deniers publics et continuer de déjouer les manœuvres.

Il nous est dit la qualité de ce nouveau projet. Dont acte !  Mais nous ne supporterons pas la moindre faille et nous sommes déjà attentifs à l’équipement en installations sportives, salle multifonction et terrains de plein air, accès à une piscine.

Sauvons nos conquêtes !

La laïcité est un idéal d’émancipation, qui touche à la libération de tout ce qui oppresse et pose  tutelle. La laïcité de combat est constitutive de la liberté de conscience mais aussi de la stricte égalité des divers croyants, des athées et des agnostiques ( la religion, quelle qu’elle soit, doit rester du domaine du privé ), et d’une égalité de genres. Et dans cette époque où malhonnêteté et trahisons sont banalisées pour mieux justifier les préservations des privilèges des riches et gens de pouvoir, il importe plus que jamais que l’école publique et laïque joue ce rôle d’éveil et de construction de la vérité en tous domaines.

Nous étions déjà dans la rue, voici quelques années, pour dénoncer la réalisation de la statue du Pape, en espace public, et son co-financement par le Conseil Général du Morbihan !

« La République doit être à la fois laïque et sociale » disait Jean Jaurès.

 

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>