La lettre d’information d’Ensemble! Numéro 10 – 1er juin 2016

logoAu sommaire :

  • Valls dégage, la loi travail on n’en veut pas
  • Monsieur Valls, vous auriez mieux fait de vous taire
  • Inadmissible cette escalade des violences policières
  • Autriche : le président est vert, le pays plonge dans le bleu de l’extrême droite
  • Brésil : soutien aux mobilisations

 

 

Valls dégage, la loi travail on n’en veut pas

300 000 personnes ont manifesté le 26 mai pour le retrait de la loi travail à l’appel de l’intersyndicale et des organisations de jeunesse. C’est un succès. « Ensemble! » dénonce les violences policières et les arrestations arbitraires qui ont eu lieu aujourd’hui à Paris et dans plusieurs villes. La montée en puissance des blocages, des barrages, de la grève dans des secteurs névralgiques de l’économie, comme les raffineries, les dépôts de carburant, les ports, les transports, les centrales nucléaires et thermiques fracture la cohésion gouvernementale. En cause, l’article 2, celui qui est la charpente du texte de loi puisqu’il institue l’inversion des normes et donc le dumping social. Bruno Le Roux et Michel Sapin qui envisageaient une réécriture de cet article 2 ont tous les deux été sèchement recadrés par M. Valls, droit dans ses bottes, comme A. Juppé en 1995. Ni retrait, ni réécriture dit M. Valls de façon péremptoire, tout en rajoutant qu’il peut y avoir des modifications, sans savoir lesquelles. Malgré les incessants reportages dans les médias sur les automobilistes à la recherche d’essence, majoritairement l’opinion publique, selon un dernier sondage, est contre la loi travail et fait porter sur le gouvernement la responsabilité des blocages. Ce gouvernement est en pleine déroute et bloque par son entêtement toute solution à la crise sociale et politique en cours. La généralisation des grèves et blocages, la convergence des luttes, la jonction entre Nuits debout et salariéEs : tout cela doit continuer et s’amplifier jusqu’au retrait de la loi travail. Nous voulons un code du travail protecteur des droits des salariéEs pour le 21e siècle, pas d’un retour au 19e.

 

Valls doit démissionner et la loi travail être retirée.

  • L’autocollant d’Ensemble (image ci dessous)
Ensemble juin 1
>> Sur ce sujet :

Monsieur Valls, vous auriez mieux fait de vous taire !

Ensemble juin 2Ensemble !, pleinement solidaire de sa porte parole, Clémentine Autain, tient à répondre aux mensonges de monsieur Valls, encore Premier ministre. Vous faites comme votre ami Le Guen : vous lancez des accusations fausses dans le seul but de faire oublier le rejet que vous subissez avec votre politique de destruction des droits du travail. La question n’est pas celle des rapports avec Tariq Ramadan. Il s’agit juste d’un dérivatif grossier tendant à remplacer le débat sur les questions sociales par un discours sécuritaire. Allons, parlez-nous plutôt de vos intimidations et votre utilisation des moyens policiers contre les manifestant-es : ils traduisent votre absence de respect de la démocratie, votre autoritarisme. Cela ne produit que le rejet que vous méritez, pour vos choix sociaux et pour toute votre politique. Votre gouvernement a dû reculer devant trois jours de grève des routiers, parce que toute la population comprend qu’il faut rejeter les décisions patronales que vous voulez imposer avec votre 49-3. Mais, puisque vous avez accusé Clémentine Autain de favoriser « les violences et la radicalisation », répondez donc à quelques questions. Qui renforce le wahhabisme saoudien et qatari ? Qui arme les dictateurs du Moyen Orient ? Qui entretient d’excellentes relations avec l’Arabie saoudite ? Qui participe à dresser des murs contre l’accès des réfugié-es en Europe, entraînant un renforcement des préjugés xénophobes ? Qui protège les exonérations exorbitantes des capitalistes qataris? Qui soutient le gouvernement israélien, qu’un ministre pourtant de droite vient de quitter pour cause d’intégration de l’extrême droite raciste patentée ? Qui ? C’est votre gouvernement, monsieur Valls. Nous agissons pour que la mobilisation vous contraigne à abandonner cette « loi Travail », pour combattre vos politiques xénophobes, racistes et sécuritaires, et pour que se regroupent les forces pour une politique alternative.

>> A lire sur ce sujet :

Inadmissible cette escalade des violences policières !

Comment répond le gouvernement à l’opposition majoritaire de la population à sa loi travail ? Dans l’enceinte parlementaire par l’article 49.3 qui censure tout débat démocratique, pour masquer son absence de majorité. Dans la rue, sur les barrages de grévistes, par des violences policières inadmissibles. Et par l’interdiction de manifestation pour des animateurs-trices du mouvement social.

Nombreux sont les témoignages sans aucun effet sur le comportement de la police.

Les forces de police n’hésitent pas à procéder à des arrestations arbitraires. C’est ce qui est arrivé, par exemple, à un camarade d’Ensemble!, syndicaliste CGT du secteur de la petite enfance à la ville de Paris, hier. Blessé à la tête, ce qui lui vaut 4 jours d’ITT, il est accusé de « lancement de projectiles », ce qu’il conteste.

Autriche : le président est vert, le pays plonge dans le bleu de l’extrême droite

Après le premier tour des élections présidentielles le 24 avril les candidats des deux partis au pouvoir – le parti social-démocrate (SPÖ) et le parti conservateur (ÖVP) – ont été éliminés. Dans une situation inédite le candidat des « bleus » (couleur du parti d’extrême-droite FPÖ) Norbert Hofer, qui en obtenant 35,3 % des votes avait a clairement gagné le premier tour, affronte l’ancien chef des Verts Alexander Van der Bellen. Après une bataille extrêmement serrée Van der Bellen remporte la victoire avec 50,3 % ce qui doit nous interroger sur le score historique de l’extrême-droite.Ensemble juin 3

Bresil : soutien aux mobilisations

Les secteurs les plus conservateurs de la société brésilienne ont remporté une victoire. Le Parlement et le Sénat ont voté la destitution de la présidente Dilma Rousseff pour six mois au mépris de la Constitution, alors qu’aucune preuve de « crime  de responsabilité » n’a été apportée. Les représentants de l’oligarchie et du grand capital financier, pour beaucoup impliqués dans des affaires de corruption, ont utilisé les institutions pour provoquer la chute d’une présidente démocratiquement élue.
Ensemble juin 4
>> A lire sur le sujet :

 

 

image_pdf

(2 commentaires)

  1. Marie-Claude GIFFRAIN

    Bonjour,

    Je relis ce message que j’avais adressé sur votre blog en mars……Depuis c’est toujours la confusion, avec une direction du PCF qui se préoccupe surtout de conserver des élus et d’effectuer les calculs d’alliances les plus profitables.

    Vous, les camarades du 56, camarades du FDG, vous n’aviez pas répondu à ce message amical, à mes questionnements légitimes.
    Je suis déçue et nombre de mes camarades du FDG aussi particulièrement de l’orientation de la direction du PCF. Il est plus dur envers les Insoumis qu’avec le PS ou les pâles frondeurs, j’oublie EELV…c’est ça les forces alternatives!!! après tant de trahisons….

    Pourtant, nous n’avons pas les mêmes orientations sur les institutions, sur l’Europe. Ce type de large rassemblement ne fera que poursuivre une politique socio libérale.

    Ce n’est pas cela la lutte, ce n’est pas cela le PCF, ce n’est pas cela le FDG.

    Mon espoir c’est La France Insoumise. La Place Stalingrad était rouge de bonheur dimanche.
    Résistance était le seul cri. Pas d’égo mais au contraire un défilé d’insoumis de toutes professions et des témoignages forts.

    Encore et toujours pour l’Humain d’Abord,
    Marie-Claude GIFFRAIN – FDG

  2. Marie-Claude GIFFRAIN

    Toujours pas de réponse!
    Rien, pas la moindre discussion, pas de transparence.
    Si les présidentielles n’intéressent pas certaines et certains, ils ont tort car cela conditionne les législatives.
    Que de temps perdu, que d’errances….qui n’aboutiront qu’à détruire et pas reconstruire cette gauche sociale, écologiste et solidaire.
    La France insoumise est déjà dans l’action car rien n’est pire que d’attendre sans agir pour un monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>