Notre-Dame-des-Landes, un entêtement coupable

pcf
Fédération du Morbihan

Malgré les engagements pris par Hollande d’attendre les derniers recours devant les tribunaux (concernant notamment le non-respect des lois environnementales), le gouvernement, sous la pression des intérêts patronaux et de Vinci (qui lorgne sur les terrains libérés à Nantes et les milliers de places de parking ultra rentables), veut imposer un projet en totale opposition avec les engagements de la COP 21. aeroport-non

Le PCF n’est pas « anti-avions », mais conteste le projet de NDDL pour des raisons qui tiennent à notre projet de société. Celle que nous voulons, c’est une société de bien vivre et du bien commun !

> NDDL s’inscrit dans le contexte de métropolisation et de concurrence entre les territoires.

>  Les solutions alternatives proposées par les organisations locales de réaménagement et d’évolution de l’aéroport existant (Nantes Atlantique a été jugé « meilleur aéroport européen » en 2011 !) n’ont pas été étudiées.

>  La concession lucrative du « futur » aéroport confiée dans des conditions obscures à Vinci dans le cadre d’un Partenariat Public Privé est assimilable à un financement public d’intérêts privés.

>  L’impact sur l’environnement est très négatif. De nombreuses études démontrent la nécessité de préserver ces zones humides et ces terres agricoles.

>   La résistance à NDDL avec la ZAD (Zone à Défendre) tente aussi une expérience       encourageante de réappropriation d’espaces agricoles par des exploitations de type coopératifs en opposition aux modes d’exploitation productivistes.

Le PCF 56 réaffirme son opposition au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes et sa solidarité avec les populations expulsées.

L’annonce faite par F Hollande d’un référendum (qui s’avère compliqué juridiquement) est avant tout un compromis entre 2 entrants au gouvernement, J-M Ayrault, ancien maire de Nantes porteur du projet NDDL et E Cosse, ancienne Présidente EELV très opposée à ce projet : c’est aussi un écran de fumée destiné à dissimuler les non réponses du gouvernement, maitre d’ouvrage, aux questions posées par les associations et les riverains.

Pour autant, faire trancher la décision par le peuple n’est en soi pas une mauvaise idée, à condition qu’un vrai débat soit organisé, et que la consultation soit élargie à la Bretagne, qui cofinance ce projet.

La fédération PCF 56 soutien la manifestation contre l’aéroport NDDL et appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à y participer.

Avec le Front de Gauche 56, un car partira de l’aire de co-voiturage (entre le rond-point de Géant Casino et le parking Mac DO de Lanester).

Coût du déplacement : 10€ par personne
Départ à 8 H
Retour de NDDL vers 19H
Inscriptions par courriel à : pcf56@wanadoo.fr

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>