8 octobre : le Front de gauche 56 organise une opération vérité sur les banques

Dénonçons la dérive financière des banques. Mettons l’argent au service de l’emploi et des territoires. Créons un pôle public bancaire décentralisé dans les régions.

En 2012, juste avant les élections, François Hollande déclarait « mon ennemi c’est la finance ».

Comme sur le reste, Hollande a fait  l’inverse de ce qu’il avait annoncé. Sous la pression du Medef, il a laissé les mains totalement libres aux marchés financiers et aux banques, allant jusqu’à nommer un ministre de l’économie tout juste sorti de la banque Rothschild.

Dessin banquesCette emprise de la banque sur l’économie est catastrophique :

La Banque Centrale Européenne, indépendante des Etats, a mis la Grèce à genoux, obligeant Alexis Tsipras à renoncer à ses réformes.

Les grandes banques battent des records au CAC 40, empochent l’argent du CICE, tout en supprimant l’emploi.

Elles asphyxient les Etats et les « petites gens » : des milliards d’agios bancaires, frais et commissions sont prélevés chaque année.

Elles organisent l’évasion fiscale qui coûte 1000 milliards d’€ par an aux budgets publics. Via sa filiale suisse, la banque HSBC a soustrait 180 mds d’€ à l’impôt en 2006-2007.

Elles financent les activités carbonées…tout en communiquant sur leur soutien aux Energies renouvelables.

Les Amis de la Terre ont calculé que la BNP, la Société Générale et le Crédit Agricole ont apporté plus de 28 milliards dans l’activité charbonnière entre 2005 et 2014, sans compter l’exploitation des sables bitumineux, des gaz de schiste, etc.
Le 8 octobre à Lorient, le Front de gauche organise une opération « banques propres et transparentes», serpillières et raclettes à l’appui, pour dénoncer la dérive des pratiques bancaires.

A 16 h devant la BNP (17, rue de la Patrie)

A 17 h devant la Société Générale (10, rue de l’Assemblée Nationale)

La Société Générale, c’est 1,35 milliards d’€ de profits, 3000 suppressions d’emplois, fermetures programmées de 400 agences…

La BNP, c’est 2,5 mds d’€ de profits, 39 millions au titre du CICE.
La BNP Paribas détient 171 filiales dans les paradis fiscaux.

DEBAT 20 h Cité Allende salle A02
Comment reprendre la main sur la banque ?

Les banques issues du mouvement mutualiste et coopératif valent elles mieux ?
Qu’en est-il de l’épargne citoyenne, des monnaies locales ?
De quelles banques avons-nous besoin, au service de  l’emploi et des territoires ?
En quoi consiste la proposition d’un pôle public régional d’investissement, porté par le Front de gauche aux élections régionales ?
Venez en débattre avec Denis DURAND, militant CGT à la Banque de France,
membre de la commission économique du PCF

En présence de Xavier COMPAIN,
tête de liste Front de Gauche aux Régionales

image_pdf

(2 commentaires)

  1. evelyne Jouanneau

    je vous recommande la lecture de ce qu’en dit Charles Sannat dans son blog INSOLENTIAE, il y a 2 ou 3 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>