Solidaires du peuple grec

Imposées par l’Union Européenne, le FMI et la finance, les politiques d’austérité ont plongé le peuple Grec dans la misère. Les banques privées européennes se sont enrichies par le mécanisme de remboursement sans fin de la dette et de ses intérêts.

manif grèce paris

Depuis 5 mois, ils veulent faire plier les Grecs. La Grèce est peu à peu asphyxiée financièrement alors qu’elle a tenu ses engagements envers son peuple comme envers ses créanciers. Le gouvernement Grec veut adopter un accord sur la base du mandat accordé par son peuple.

Prouver qu’une politique alternative à l’austérité est possible, c’est l’intérêt de tous les  peuples d’Europe. Le peuple Grec a ouvert une brèche contre la dictature des marchés et les politiques de régression sociale encouragées par Bruxelles, et que nous subissons aussi. Son combat est le aussi le nôtre.

Ce bras-de-fer est donc un bras-de-fer entre les peuples d’Europe et les fanatiques d’une « Europe » ultra-libérale et de l’austérité qui font des ravages, en France également. D’autres choix s’offrent à nous : plutôt que de consacrer les 1 200 milliards d’euros aux banques pour nourrir la finance et la spéculation, la Banque centrale européenne devrait les consacrer à un Fonds européen de développement social, humain et écologique solidaire pour servir la relance des économies par l’emploi, les salaires, les services publics.

Nous soutenons les propositions de rupture du gouvernement actuel Grec.

Le gouvernement Français doit agir pour un accord européen en respectant les engagements pris par Syriza devant son peuple (plus aucune mesure d’austérité sur les salaires et les retraites, restructuration de la dette, construction d’un programme d’investissement pour un « paquet développement »

Le collectif FDG du pays de Muzillac-La Roche tient à manifester sa solidarité avec le peuple Grec en l’invitant à tenir bon dans cette lutte anti-démocratique menée par les « bancocrates » de Bruxelles. Soyons réalistes et vigilants : les souffrances du peuple grec aujourd’hui risquent de devenir les nôtres demain…

Par le collectif Front de Gauche de La Roche-Bernard Muzillac.
image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>