Défense du collège public: le soutien du Front de Gauche

 Le 19 Mai, grève majoritaire dans les collèges publics de l’académie de Rennes, plus de 50% d’enseignants de collège en grève en France, une intersyndicale réunie qui représente 80% de la profession – FSU, CGT, FO, Sud, Snalc… 300 manifestants à Vannes, 1000 à Rennes, 500 à Saint Brieuc, des milliers à Paris… pour demander le retrait de ce projet et l’ouverture de nouvelles discussions. photo 1

La réponse de la ministre de l’Education Nationale est indigne! La publication au petit matin au Journal Officiel du décret de la réforme, montrant ainsi avec quel mépris ce gouvernement traite les enseignants. L’intersyndicale réunie a décidé de poursuivre et d’amplifier l’action: elle demande l’abrogation de ces textes, décret et arrêté, et la reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège. En tout état de cause, elle refuse de discuter des modalités d’application de cette réforme.

Elle appelle les personnels, les parents d’élèves, les salariés… à signer et faire signer la pétition intersyndicale, à poursuivre les mobilisations en cours : assemblées générales, délégations, rassemblements, interpellation des députés, etc.

Elle appelle d’ores et déjà à faire du jeudi 4 juin une nouvelle journée nationale de mobilisation dans tous les collèges : heures d’information syndicale, rencontres et débats avec les parents pour contrer la désinformation gouvernementale et médiatique:
> Non à un projet qui va diminuer les horaires disciplinaires en français, maths, histoire-géo, arts..(moins 3 à 4h par niveau)
> Non à un projet qui supprime les sections bilangues, les sections euros, le latin, les options breton…
> Non à un projet qui fragilise les élèves les plus en difficulté en supprimant les Segpa en 6ème
> Non à un projet sans heures de concertation, sans allègement d’effectifs, sans heures de dédoublement prévues
> Non à un projet qui va encore plus accentuer la concurrence entre les collèges, qui fait la part belle à l’enseignement Privé.

> Oui à un collège vraiment égalitaire: classes à effectif réduit, enseignement disciplinaire renforcé, suivi individualisé des élèves, heures de concertation pour le travail en équipe prévues dans le service des enseignants, options diverses proposées à tous: langues anciennes, langues régionales, sections européennes,options culturelles, sportives, artistiques…

Avec une carte scolaire repensée pour plus de mixité sociale, une formation initiale et continue de qualité pour des pratiques pédagogiques diversifiées, des équipes pluriprofessionnelles renforcées avec des infirmières, des médecins scolaires, des conseillers d’orientation-psychologues, des assistants d’éducation…pour mieux répondre aux besoins des élèves.

Non au passage en force de la réforme ‪#‎college2016‬, signez la pétition : http://www.unautrecollege2016.net/ Pour plus d’informations, consultez la page facebook du Snes FSU.

Anita Kervadec, Snes FSU

 

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>