Ecole de Brillac : le Front de Gauche s’adresse au maire de Sarzeau

Monsieur Le Maire,

Une nouvelle alerte paraît ce jour dans la presse locale  concernant l’école de Brillac. La semaine passée nous nous sommes exprimés par voie de presse et avons dit notre colère face aux  atteintes aux écoles publiques de notre secteur et à la fermeture envisagée de celle de Brillac.

Sans autres nouvelles en cette période de vacances scolaires, nous attendions le retour des élèves, des familles et des personnels enseignants pour réenclencher notre contribution à une action gagnante de sauvetage que nous pensions engagée. Grande est donc notre surprise de découvrir la convocation d’un conseil municipal extraordinaire, demain à 20h  pour soumettre à l’assemblée municipale la décision de  remplacement d’une école publique, laïque, gratuite, par une école privée payante.

Fallait-il lire entre les lignes, vos déclarations précédentes qui vantaient les aspects novateurs des contenus d’enseignement de cette petite unité à classe unique, pour mieux pouvoir lui substituer une école privée aux méthodes élitistes et aux coûts prohibitifs qui interpellent notre conception d’une école égalitaire, accessible à toutes et tous.

L’exemple à suivre serait l’école Montessori de Larmor-Baden qui elle aussi est en passe de se substituer à l’école publique Cousteau, inscrite sur la liste des fermetures annoncées. Nous condamnons le pilotage austéritaire de notre pays par les gouvernements successifs de N.Sarkozy et maintenant de F.Hollande. Les conséquences graves qui touchent les droits à l’instruction et à l’éducation, et le vivre ensemble dans les campagnes, ne sont pas acceptables. Elles constituent un recul sans précédent et un saccage de notre système scolaire public dont la qualité et la proximité ont construit des générations de jeunes sur notre commune à Brillac, Penvins, Saint-Colombier, et Sarzeau.

Monsieur le Maire nous vous attendons aux avant-postes de la défense de l’école de Brillac et pas à son enterrement ! L’école publique de Brillac doit vivre au sein de l’Education Nationale !

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>